Magazine échanges

ACCUEIL / Notre mag / Magazine échanges

échanges n°379, Juin 2019 en version PDF


Les congrès se succèdent mais ne se ressemblent pas

Voilà, terminé le congrès confédéral de notre organisation qui s’est tenu du 13 au 17 mai 2019, dans la célèbre ville connue pour sa moutarde.

Durant ce congrès des syndicats qui a réuni plus de 1 200 congressistes, femmes, hommes, toutes professions confondues, actifs comme retraités, les participants ont dû s’exprimer durant les débats sur le rapport d’activité ainsi que sur les orientations.

Nous pouvons constater qu’il est nouveau, voire inédit, d’abandonner un document appelé à être voté, comme ce fut le cas pour les annexes.

« Reculer pour mieux sauter » comme disent certains, ou le sens de la sagesse comme l’analysent d’autres. Les intervenants sur ce sujet comme les congressistes n’ont pas tergiversé sur leur choix politico-stratégique concernant la proximité des structures et des moyens qu’on leur donne.

La convergence des luttes, les positions divergentes des Fédérations, les gilets jaunes ont bien occupé le débat.

C’est loin d’être le seul sujet qui a pris une place importante dans les échanges de notre congrès : la répression syndicale et la liberté syndicale ont été longuement évoquées par les congressistes.

Nous ne pouvons pas parler de ce congrès sans évoquer les temps forts, notamment la camarde de SCOP-TI (ex FRALIB), l’intervention de la camarade Virginie Cava du commerce qui fait le constat de la destruction massive des emplois dans des enseignes qui se gavent de dividendes et de CICE.

La Fédération a d’ailleurs mis en ligne une pétition qui exige le remboursement de l’argent du CICE : http://chng.it/HW7j29xpjN.

Face à la détermination du gouvernement et du patronat, nous devons apporter une réponse à la hauteur de leurs attaques durant ces trois prochaines années et au-delà.

Le combat que la CGT a mené doit s’inscrire aussi sur le plan international ; cette question a pris sa place dans les débats, notamment des congressistes s’interrogeaient devant le représentant du CSI (syndicat européen) sur l’inaction contre les différentes lois qui se sont succédées.

Une nouvelle équipe est formée autour de Philippe Martinez qui a été réélu Secrétaire Général. Nous les félicitons et leur souhaitons de réussir dans leur mission pour que la victoire de notre organisation syndicale soit au rendez-vous.

Elhadji NIANG, secrétaire fédéral

télécharger le magazine

Septembre 2018, n°370

télécharger le magazine

Juillet-août 2018, n°369

télécharger le magazine

Juin 2018, n°368

télécharger le magazine

Avril 2018, n°366

télécharger le magazine

Mars 2018, n°365

télécharger le magazine

Février 2018, n°364

télécharger le magazine

Janvier 2018, n°363

Top