Magazine échanges

ACCUEIL / Notre mag / Magazine échanges

échanges n°358, Juillet-Août 2017 en version PDF


Les réformes qui fâchent !

Le Président de la République, élu dans un contexte de record d’abstention et de votes blancs, nous a fignolé des mesures antisociales. Sans surprise, M. Macron a confirmé vouloir engager dès l’été un projet qui s’inscrit dans la ligne des contreréformes déjà engagées lors du précèdent quinquennat.
Ce n’est rien d’autre que la poursuite et l’aggravation des lois Macron, Rebsamen et El Khomri, que la Fédération Commerce et Services a combattues avec force et détermination.

Peut-il y avoir concertation avec le plan anti-ouvrier de Macron qui entend poursuivre la casse du Code du Travail, déréglementer les protections sociales des salariés, supprimer l’impôt sur la fortune des avoirs financiers, poursuivre l’austérité imposée par la politique européenne, le « renvoi des négociations salariales au niveau de l’entreprise », la « fusion des instances représentatives du personnel », le « plafonnement des indemnités prud’homales », etc. ?

Non seulement ce projet de loi est un recul social sans précédent, mais il va à l’encontre des enjeux d’aujourd’hui, de nos revendications : 32 heures hebdomadaires, fermeture des magasins le dimanche et la nuit, etc.
Ceci alors que 70% des Français étaient opposés à la loi El Khomri dite « Loi Travail », qui a été imposée par le 49.3 !!

Paradoxalement, au terme d’un premier tour des élections législatives terni par le pire taux de participation de l’histoire de la Ve République, la formation présidentielle En Marche ! est en passe d’obtenir une majorité écrasante à l’Assemblée !
Sans correction d’entre deux tours, M. Macron va mettre en oeuvre son programme. Il commencera pendant l’été, par la réforme du marché du travail au service du patronat…
Cependant, l’importance de l’abstention, chez les jeunes et les travailleurs, laisse supposer un vaste réservoir d’opposants !

D’autres perspectives que les régressions sociales, des alternatives pour les travailleurs, sont possibles !
Plus que jamais, l’urgence est à la mobilisation !

La Fédération CGT Commerce et Services appelle dès maintenant à poursuivre et à amplifier les actions. Elle va, sans relâche, lutter contre la destruction des emplois dans nos secteurs d’activité et du Code du Travail.
La Fédération CGT Commerce et Services se mobilise contre le projet de loi Macron, notamment sur le volet du travail du dimanche, et pour porter haut et fort la question de l’augmentation générale des salaires.
Elle appelle les salariés à continuer à se mobiliser pour défendre leurs revendications et contre toutes les lois antisociales qui n’ont qu’un seul but : l’austérité et les reculs sociaux !

Patricia ALONSO, membre de la CEF

télécharger le magazine

Juin 2017, n°357

télécharger le magazine

Avril 2017, n°355

télécharger le magazine

Mars 2017, n°354

télécharger le magazine

Janvier-Février 2017, n°353

télécharger le magazine

Décembre 2016, n°352

télécharger le magazine

Novembre 2016, n°351

télécharger le magazine

Janvier 2016, n°342

Top