UNE « OCÉANE » DANS UN OCÉAN DE SALARIÉS PRÉCARISÉS !

ACCUEIL / Actualités / Informations / UNE « OCÉANE » DANS UN OCÉAN DE SALARIÉS PRÉCARISÉS !

UNE « OCÉANE » DANS UN OCÉAN DE SALARIÉS PRÉCARISÉS !


La CGT dénonce le coup de « com’ » de Carrefour et du Président de la République Emmanuel Macron.

Des salarié.e.s en CDD comme Océane, il y en a des milliers dans le groupe Carrefour.

Sans compter celles et ceux qui ont des contrats à temps partiels avec des horaires imposés ne leur permettant pas de trouver un deuxième emploi.

Petit salaire, temps partiel, CDD, horaires imposés, etc. Comment vivre dignement, notamment pour des femmes seules avec des enfants ? C’est cela que Macron doit régler car ces salariés finissent par se retrouver criblés de dettes.

Le rôle d’un Président n’est pas de se faire un coup de « com’ » en réglant un cas individuel, mais d’agir pour tou.te.s les salarié.e.s en CDD notamment lorsqu’il s’agit d’entreprise comme Carrefour, qui ont touché des milliards d’exonérations de cotisations salariales (type CICE).

Depuis des années, la CGT dénonce dans le groupe Carrefour le sous-effectif, le manque d’embauche et le nombre important de CDD et de contrats à temps partiels.

Par ce coup de pub, Carrefour tente de faire croire qu’il suffit de quelques minutes pour régler un cas comme Océane, alors que tout au long de l’année on nous rétorque que ce n’est pas possible.

Par ce biais, Carrefour tente de se refaire une image sociale en essayant de faire oublier les milliers d’emplois supprimés récemment. Sans compter les salariés de la proximité qui continuent à recevoir leur lettre de licenciement. A date, plus de 1500 licenciements économiques.

La CGT demande au Président de la République de réclamer au PDG du groupe Carrefour un état des lieux du nombre de CDD et de temps partiels dans le groupe Carrefour, enseigne par enseigne, et de lister ceux qui sont choisis et ceux qui sont imposés.

CP Carrefour.pdf

Top